23 avril 2024
cumul-emploi-retraite.jpg

Travailler à la retraite : le cumul emploi retraite

Pour les personnes âgées encore valides au moment de leur retraite, il est possible d’opter pour le travail à la retraite, afin d’augmenter leurs revenus. En effet, le cumul emploi retraite est une solution qui s’avère être très intéressante sur plusieurs points, surtout pour les séniors qui souhaitent continuer à gagner d’importants revenus malgré leur départ à la retraite. Cette option vous tente ? Alors découvrez ici l’essentiel à savoir sur le sujet.

Cumul emploi retraite : total ou partiel ?

Tout d’abord, il est important de savoir que le fait de travailler après votre départ à la retraite ne vous donnera pas accès à des droits supplémentaires à la retraite. Cela peut toutefois être possible dans le cas où le travailleur aurait opté pour le régime de la retraite progressive. Quoi qu’il en soit, si vous faites ce choix, vous devez savoir qu’il existe deux possibilités de cumul emploi retraite.

Le cumul emploi retraite partiel

Cette option est disponible pour les personnes qui pour une raison ou une autre, ne peuvent pas bénéficier du cumul total. Elle permet aux travailleurs ne remplissant pas les conditions pour un cumul emploi retraite total, d’exercer malgré tout une activité professionnelle après leur retraite. Les conditions de cumul ici sont assez simples.

En effet, si vous choisissez de reprendre votre activité chez votre dernier employeur, le cumul ne sera possible que six mois après votre départ en retraite. En d’autres termes, si vous reprenez le travail avant la fin de ce délai de six mois, vous ne recevrez plus votre pension, mais uniquement le salaire dû pour les heures de travail effectuées. Le cumul salaire et pension ne sera donc possible qu’à partir de la fin du délai de six mois après le jour de votre départ en retraite.

Par contre, si vous n’exercez pas votre nouvelle activité chez votre dernier employeur, vous pourrez bénéficier du cumul pension et revenu, après le délai de six mois ou tout juste après votre départ à la retraite. L’essentiel à retenir à ce niveau, c’est que le montant du nouveau revenu ne doit pas dépasser un certain seuil :

·        Soit la moyenne des salaires perçus sur vos trois derniers mois d’activité avant le départ à la retraite

·        Soit un pourcentage de 160% du Smic.

Le plafond choisi est celui qui s’avère être le plus avantageux pour le travailleur.

Le cumul emploi retraite total

Dans le cas du cumul emploi retraite total, le calcul est encore plus simple, puisqu’i n’y a ni conditions, ni seuil à respecter. Vous pourrez simplement cumuler intégralement, le montant de vos pensions de retraite, avec celui de vos revenus professionnels. Pour en bénéficier, vous devez :

·        Avoir obtenu toutes vos retraites de base et retraites complémentaires, que ce soit dans les régimes de retraite français, à l’étranger ou auprès des organismes internationaux.

·        Remplir toutes les conditions liées à l’âge ou à la durée d’assurance, permettant de profiter d’une pension de retraite à taux plein.

Qui peut bénéficier du cumul emploi retraite ?

En réalité, n’importe quel retraité du Régime général de la Sécurité Sociale en France peut bénéficier de l’option du cumul emploi retraite. Il doit simplement remplir quelques conditions telles que mentionnées plus haut, afin de bénéficier soit du cumul total, soit du cumul partiel. Il devra aussi cesser toute activité professionnelle salariée, donnant droit à l’accès au régime obligatoire de retraite de base en France. Toutefois, il pourra continuer les activités comme :

·        Les activités bénévoles, c’est-à-dire non rémunérées

·        Les activités donnant lieu à une affiliation à un régime de retraite à l’étranger

·        Les activités relevant d’un régime de retraite qui prévoit que vous pouvez les poursuivre librement.

En dehors de ces cas, vous pouvez mener d’autres activités malgré votre retraite, tout en respectant le plafond de revenu imposé pour quelques-unes. Il s’agit de :

·        Assistant maternel

·        Consultations occasionnelles

·        Activité de faible importance

·        Tierce personne auprès d’une personne handicapée

·        Hébergement en milieu rural

·        Activité à caractère littéraire ou scientifique

·        Participation au fonctionnement de la justice

·        Activité artistique

·        Activité procurant le logement par l’employeur

·        Participation à des jurys de concours publics

·        Travailleur handicapé.

N’hésitez pas à vous renseigner davantage auprès du service de la Sécurité Sociale afin de connaitre les démarches à suivre pour bénéficier d’un cumul emploi retraite (en savoir plus)

preparer-depart-retraite.jpg