30 novembre 2020
preparer-retraite.jpg

Comment bien préparer votre retraite ? Nos conseils à chaque âge

La retraite est une période pendant laquelle vous serez emmenés à faire face à certaines dépenses. Ainsi, pour disposer de revenus conséquents pouvant vous permettre de passer votre retraite dans de bonnes conditions, il faut avoir mené certaines démarches au cours de votre vie active. Ces démarches vous aident en effet, à bien préparer votre retraite.

Préparer votre retraite entre 30 et 35 ans

L’idéal est de commencer par préparer votre retraite dès votre entrée dans la vie active. À 30 ans, vous pouvez déjà commencer par cotiser pour votre retraite. En effet, à cet âge, vous avez déjà un travail qui vous permet d’avoir des revenus, puisque vous travaillez régulièrement depuis plusieurs années. Une belle manière de préparer votre retraite à cet âge est d’investir dans l’achat d’une résidence principale.

En disposant d’une résidence principale à votre retraite, vous n’aurez plus à payer de crédit. Aussi, cela vous évite de vous retrouver en location à la fin de votre vie professionnelle. Vous êtes donc exemptés des frais de loyer. Par ailleurs, à l’âge de 35 ans, il vous sera envoyé par courrier votre premier relevé individuel de situation (RIS). Il est conseillé de prendre soin de le vérifier, car ce relevé peut comporter des erreurs.

preparer-retraite.jpg

Toutefois, si des irrégularités sont constatées sur le relevé, il sera inutile de le signaler immédiatement à votre caisse de retraite. En réalité, la correction des erreurs se fera quelques mois avant votre départ en retraite. C’est pourquoi il est conseillé de bien garder les documents ou les justificatifs attestant de vos périodes de cotisations.

Préparer votre retraite entre 40 et 45 ans

La période entre 40 et 45 ans est celle pendant laquelle on commence véritablement à penser aux différentes manières d’anticiper sa retraite. Ainsi, songer à l’immobilier locatif pourrait s’avérer un investissement très bénéfique à long terme. En effet, la perception de loyers constituera des revenus supplémentaires pour couvrir certaines charges pendant la retraite.

Toutefois, si vos revenus actuels ne vous permettent pas de réaliser cet investissement, vous pouvez demander un prêt auprès d’un établissement financier. Une autre manière de préparer votre retraite à 40 ans est de penser à l’assurance vie. Cette épargne présente une fiscalité assez intéressante au bout de quelques années de détention. Elle vous permet de disposer d’un petit plus pendant la retraite.

Par ailleurs, à 55 ans, vous pouvez vous rapprocher de l’un des régimes retraite auxquels vous avez cotisé pour formuler une requête présentant votre désir d’avoir un entretien information retraite. L’objectif de ce rendez-vous est de vous permettre de connaître vos droits à la retraite acquis. Au cours de cet entretien, vous pouvez également obtenir des informations sur le montant de votre future pension ainsi que sur les modalités pour le rendre optimal.

Préparer votre retraite à 50 et 55 ans

Pendant cette période, vous n’êtes plus loin de faire valoir vos droits à la retraite. Vous devez encore travailler juste pour quelques années avant la fin de votre vie professionnelle. À ce moment-là, si vous avez peut-être fini de rembourser votre prêt immobilier, il faut alors penser à diversifier vos placements. Mettre beaucoup plus d’argent sur votre compte épargne serait un grand atout pour disposer de plus d’argent au moment de la retraite.

Par ailleurs, à partir de 55 ans, il vous sera envoyé l’estimation indicative globale (EIG). Il s’agit d’un document qui présente plus de détails sur les modalités d’admission en retraite. Il est plus complet que le RIS. En effet, l’EIG contient des informations vous permettant d’avoir une idée sur le montant de votre pension de retraite.

Ces informations concernent aussi bien les régimes de retraite de base que les régimes complémentaires. Elles constituent d’indications utiles pour affiner l’âge de votre admission en retraite.

Préparer votre retraite six mois avant votre départ

Il s’agit du moment idéal pour demander un paiement de vos droits auprès des régimes de base et des régimes complémentaires. Ainsi, vous pouvez disposer à temps du montant relevant de vos cotisations à la caisse de retraite. Vous pouvez réaliser cette démarche directement auprès des caisses de retraite. Une autre possibilité est d’effectuer cette demande en ligne.

Au cours de cette période de six mois, il faut avertir votre employeur de la date de votre départ. Toutefois, la durée de préavis peut varier d’une société à une autre. C’est également pendant cette période qu’il faut signaler et corriger les irrégularités constatées sur votre RIS. Prenez soin de vérifier si tous vos droits ont été pris en compte.

Par ailleurs, au cours de ce délai de six mois, vous pouvez contacter votre caisse de retraite pour avoir une idée du montant de votre pension. Vous pouvez également chercher à connaître le montant éventuel de votre retraite complémentaire. Ces démarches vous permettront de savoir la somme dont vous disposerez pour vivre pendant votre retraite.