30 novembre 2020
age-depart-retraite.jpg

A partir de quel âge partir à la retraite ?

La retraite est considérée comme une période de vacances prolongées pour les fonctionnaires. En effet, tout travailleur doit souscrire une assurance dès le début de sa carrière afin de pouvoir en bénéficier à la fin. Cependant, s’il est dit qu’il entrera en possession de ses pensions, il convient quand même de se demander à quel âge cela se réalisera. À cet effet, voici des éléments de réponse pour vous apporter plus d’éclaircissement !

Partir à la retraite à 62 ans

Avant de partir à la retraite, la loi stipule que vous devez atteindre un âge minimum légal. Ce n’est qu’à partir de cet instant que vous pouvez penser entrer en possession de vos pensions. Lorsque vous êtes né à partir du 1er janvier 1955 par exemple, votre âge minimum est fixé à 62 ans. Cet âge est subordonné à votre année de naissance et à votre régime d’affiliation si vous faites partie des générations précédentes.

Cependant, atteindre cet âge minimum ne veut pas dire que vous partez automatiquement à la retraite avec une pension complète. Dans les faits, pour bénéficier d’un taux plein, il faut avoir cotisé un certain nombre de trimestres. Si cela est fait et que vous remplissez également le critère d’âge, alors vous pouvez percevoir à la fois vos pensions complètes ainsi que votre retraite complémentaire sans minoration.

age-depart-retraite.jpg

Parfois, il peut arriver des situations où le travailleur partira à la retraite avant même d’atteindre l’âge minimum.

Le cas des retraites anticipées pour carrière longue

C’est un cas spécialement réservé aux fonctionnaires qui ont commencé par travailler très jeune. En effet, si vous estimez avoir eu un long parcours professionnel, vous pouvez anticiper votre retraite, sans oublier de vous justifier.

Au fait, vous devez prouver que vous avez pu réunir un nombre de trimestres donné, et ceci, en fonction de l’âge que vous présentez lors de la demande. Ainsi, il est primordial que vous rassembliez 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 16e anniversaire si vous souhaitez partir à la retraite à l’âge de 60 ans. Ceci est un exemple de justificatif parmi tant d’autres que vous devez fournir avant d’obtenir une approbation.

Le cas des retraites anticipées pour les assurés handicapés

Ici, il est question de travailleurs qui ont été handicapés pendant plusieurs années. Si vous êtes concerné, alors sachez que vous pouvez aussi faire une demande de retraite anticipée. Cependant, vous devez, bien entendu, remplir certaines conditions.

Pour commencer, il est nécessaire de réunir un nombre de trimestres donné, et ceci, quel que soit votre régime d’appartenance. De plus, pendant les durées d’assurance totale et d’assurance cotisée exigées, vous devez avoir été atteint d’au moins 50 % d’incapacité permanente.

Partir à la retraite à 67 ans

Même s’il existe un critère d’âge minimum qui vous autorise à partir en retraite, il est possible que vous patientiez jusqu’à votre 67e année. L’avantage à prendre vos vacances à cet âge est que vous n’avez plus besoin de réunir un certain nombre de trimestres avant de bénéficier d’un taux plein.

À partir de cet âge, vous pouvez obtenir automatiquement une pension complète. La seule différence à noter à ce niveau est que le calcul de la pension se fera au prorata du nombre de trimestres cotisés.

Par ailleurs, il convient de préciser que c’est également à partir de cet âge que vous pouvez percevoir votre retraite complémentaire à taux plein. Ceci, sans être obligé de réunir un certain nombre de trimestres. Autrement dit, à 67 ans, le travailleur bénéficie automatiquement d’un taux plein pour sa retraite.

Partir à la retraite à 70 ans

Il peut arriver que vous soyez toujours en fonction jusqu’à fermer vos 70 ans. Dans ce cas, vous êtes d’office admis à la retraite sans suivre une longue procédure. Même votre employeur peut se charger de cela à votre place.

Pour ce faire, il vous enverra, comme dans le cas d’un licenciement, un préavis légal. À cela s’ajoute une indemnité de mise à la retraite qu’il doit verser et dont la somme est identique à celle versée dans le cas d’un licenciement.

Cependant, avant qu’un employeur ne décide de mettre l’un de ses employés à la retraite, il doit remplir deux conditions. Tout d’abord, il faut qu’il s’assure que le salarié a réellement atteint l’âge légal de départ à la retraite. Ensuite, il est nécessaire qu’il ait son accord avant d’entamer le processus.